Catégories Soirée Gentle

La seconde soirée Gentle du 25 octobre 2016


seconde-soiree-gentle

La seconde soirée Gentle, ce fut en fait deux soirées !

Comme lors de notre retour sur la première soirée du mois de juin, nous n’allons pas pouvoir vous faire un retour détaillé de cette soirée : encore une fois, nous le répétons – mais c’est important – tout ce qui se passe et se dit aux soirées Gentle, n’en sort pas; en tous les cas, les détails qui permettraient d’identifier des personnes.

Nous espérons tout de même vous en dire suffisamment pour vous faire venir la prochaine fois 😉

Cette soirée fut donc l’occasion d’évoquer les débuts dans les pratiques libertines d’un couple, en particulier en passant la porte d’un club libertin parisien. Et pour cela, nous avons décidé de scinder la soirée en deux : une pré-soirée Gentle sur ce thème, totalement gratuite, puis pour un certain nombre, aux alentours de 23h00, un transfert à pied vers un club pas loin, où nous avions négocié un tarif préférentiel avec coupe de champagne à chacun…

Pour la pré-soirée, qui s’est tenue dans une salle d’un bar en plein Paris, l’équipe Gentle était constituée de deux personnes – un couple dans la vie – pour animer cette soirée.

La moyenne d’âge tournait autour de 32 ans et le public était constitué de :

  • 4 couples
  • 5 femmes seules
  • 4 hommes seuls

En attendant que tout le monde arrive, les échanges ont débuté spontanément entre les couples débutants et personnes seules, souvent jeunes et curieux, et deux des couples qui étaient plus avancées, ainsi que le couple d’animateurs.

La présentation débuta sur le thème de la soirée « Comment se passe une sortie en club libertin?« . Pour l’occasion, nous projetions des slides pour ponctuer les échanges et passer de certains points à d’autres.

Nous devions déjà faire un petit retour sur la bêta test de Gentle, et sur quelques actualités liées à l’application. Comme cette annonce-ci :

couples-and-singles

Ok, niveau slide érotisant, vous avez vu mieux…

Mais le but était justement d’attirer l’attention sur notre approche à contre-courant de ce qui se fait souvent dans les sites de rencontres libertins, où, d’un côté, les personnes seules sont souvent à payer pour rien et sont de vraies vaches à lait, et de l’autre, les couples se retrouvent avec une déferlante de contact de personnes seules, qui spamment parfois à gogo, alors même qu’en aucun cas un trio ne les intéresse.

De même que les images explicites de sexe sont interdites en mode public dans Gentle, nous poursuivons notre façon de faire à l’opposé du marché existant. Car nous estimons que c’est cela qui rassurera les couples qui n’osent pas franchir le pas malgré leurs désirs.

Justement, ces premiers échanges de la soirée nous ont appris deux choses :

  • la peur du glauque de la part des débutants. Notion difficile à définir, mais que nous pourrions présenter comme le fait de se sentir bousculé dans un environnement tellement à l’aise avec la sexualité multiple et libérée, qu’ils en oublient les autres, la bienséance, l’hygiène, l’absolu nécessité de comprendre un non…
  • l’agacement des initiés sur les personnes hésitantes ou fantasmantes, qui parlent beaucoup sur les applications de rencontre, mais qui ne franchissent pas le pas de la rencontre et leur fait perdre leur temps

Et ce fut donc l’occasion de parler en petits comités, les deux « groupes » – débutants et initiés – étant présents, de ce genre de vision, en particulier sur la glauque attitude ressentie par des personnes externes à ce milieu, et malgré tout désireuses d’y entrer.

Et c’est ici que Gentle a sa vraie légitimité : le couple d’animateurs – eux-mêmes débutants dans ce domaine, avancés de tout juste quelques expériences – a pu montrer que ce côté glauque n’est qu’une perception en fonction de sa propre avancée dans la sexualité du couple, et qu’il existe des lieux et des personnes à éviter dans un premier temps, alors que d’autres sont à privilégier.

Gentle va être la première application d’accompagnement et d’émancipation sexuelle pour les couples.

Ne ratez pas la prochaine soirée Gentle !
Des gens ouverts et sympas proches de chez vous, du contenu de qualité…Gentle c’est tout ça et plus encore.

Pour déminer le stress de l’inconnu aux débutants, nous avions préparé un petit jeu du « Code de la route en club ».

code-de-la-route-en-club

En une douzaine de questions, nous évoquions ce qui pouvait se passer de l’autre côté d’une porte de club libertin, en évitant les poncifs et les images d’orgies que peuvent véhiculer les reportages sur le sujet.

Bien vite, les questions / réponses permettent de détendre totalement l’atmosphère. Tout le monde parle sexe sans soucis, sans tabous ni jugements : des conversations parfaitement adultes sur une éducation sexuelle ouverte, au profit du plaisir de l’individu au sein de son couple.

Anecdotes, questions personnelles, focus sur telle ou telle mise en situation, avis sur des pratiques, différences de vécu et de point de vue, impressions… En comité relativement restreint, nous constatons qu’il est possible de faire changer le regard, de ressentis et de désirs sur des pratiques pas si faciles d’accès pour une personne ou couple débutant. La défiance parfois au départ s’est muée en réel intérêt. Peut-être pas pour tout de suite pour certains, mais en tous les cas, sans ce regard du « c’est pas pour moi ».

On s’amuse, on s’amuse, mais les animateurs savent que le temps passe, et que la seconde partie de soirée approche à grand pas.

La seconde partie de soirée au club Le Mask de Paris

Nous avions une femme et deux hommes prévus pour entrer en club par la suite. Ce club ne permettant l’accès qu’aux couples, nous n’avons pu faire que deux heureux sur trois, et avons donc créé artificiellement un couple pour la soirée.

En prenant congés des autres, nous étions contents de constater que certains étaient désormais prêts à revenir et à passer cette fameuse porte : nous savions d’ores et déjà que vous allions réitérer les soirées débutants, mais qu’il allait aussi falloir penser à ceux plus avancés, tout aussi importants pour nous.

Le bar choisi pour la pré-soirée était à 5 minutes du Mask. Arrivé sur place, le personnel de l’établissement, au courant de notre venue, nous fit un généreux accueil, et nous remercions le professionnalisme et la bonne humeur de l’équipe de l’établissement.

Pour un mardi, le club était bien rempli puisque plus de 40 couples s’y trouvaient.

Le champagne fut servi, nous fîmes visiter le club et son sous-sol, que Sabine et Ludovic vous ont déjà bien décrits, et…

Et puis nous allons nous arrêter là quant à la description de ce qui s’y passa.

L’important est de savoir que tous les couples passèrent une bonne soirée – y compris le couple éphémère… – , et que nous recevions des mails de leur part à 4h00 du matin pour nous dire qu’ils étaient déjà prêts à revenir – le personnel Gentle ne reste pas au delà d’un certain horaire, et surtout, ne participe pas.

A vous désormais de voir si cela vous tentera pour la prochaine soirée débutant, prévue probablement pour fin novembre, début décembre…

Accès exclusif

Hey, merci d'avoir lu cet article, rejoignez-nous et soyez parmis les premiers à accéder à l'application Gentle en exclusivité !

Aucun commentaire

Laisser un commentaire