Catégories Ce n'est pas sale!

Le quotidien, ce tue-l’amour


quotidien-tue-l-amour

Le quotidien…

Je l’ai quittée ce matin en l’embrassant et lui touchant le visage, en la regardant, en me disant qu’elle était belle et que j’avais hâte de la retrouver ce soir.

Dans la journée, je lui ai envoyé des textos. J’ai pensé à elle. Parfois même de manière osée, me rappelant tel ou tel ébat, me souvenant des ombres de nos corps sur les murs, voire davantage… Et ainsi, mes textos se sont révélés plus chauds. Auxquels elle répondait avec une même douce fièvre.

Le soir, passé la porte, je pouvais m’approcher d’elle, l’enlacer, lui glisser un baiser dans le cou, sentir son odeur, sa chaleur.

J’étais rentré, j’étais bien. Nous échangions des mots doux, des désirs, des regards qui en disaient long sur le fait de se retrouver enfin seuls.

… ce tue-l’amour

Cette journée a toutefois était difficile pour elle comme pour moi au boulot. Nos nerfs, notre attention, notre intellect ont été mis à rude épreuve par les actions pro du jour.

Les enfants ne sont pas en reste. Ils demandent notre attention, notre vigilance, notre éducation, notre amour… Et cela pompe encore dans nos réserves de forme.

Viens le soir. La nuit tombe. L’appartement devient plus calme, mais il faut régler des trucs administratifs ou des machins pour le lendemain, le week-end, les vacances, que sais-je…

Voilà, nous voilà tous deux. Nous pourrions nous traîner dans la chambre conjugale, nous retrouver un peu, nous parler, nous toucher. Et nous le ferons.

Mais pour ce qui est du désir qui a flamboyé toute la journée, force de constater que le feu nous a quitté. Parfois suffisamment fort, il nous permet de faire l’amour, de nous aimer. Certes, bien loin de nos ébats idéalisés, mais tout de même, de fusionner en couple.

Reste que le quotidien tue la force et l’envie de nous découvrir, de progresser dans nos caresses et notre intimité, de mettre un peu de fantaisie dans nos ébats.

Il est temps de trouver des compromis dans nos vies, d’arrêter de mettre de côté cet aspect de notre de vie de couple. Et d’arrêter de s’endormir de fatigue. Vous ne pensez pas?

Accès exclusif

Hey, merci d'avoir lu cet article, rejoignez-nous et soyez parmis les premiers à accéder à l'application Gentle en exclusivité !

2 commentaires

Laisser un commentaire