Catégories Nos lecteurs vous écrivent, Soirée Gentle

Première fois en club libertin lors d’une soirée Gentle


première fois libertin soirée gentle
Un des couples débutants, présent lors de notre seconde soirée Gentle, nous fait l'honneur de nous relater ce qu'ils ont vécu.

Vision du couple de sa première expérience en club libertin

Nous laissons donc cet espace entre les mains de Miss M et Mister N, dont les âges avoisinent 25 ans.
C’est Miss M qui ouvre cette histoire :
La soirée organisée par Gentle le 25 octobre a été l’occasion pour mon Mister N – mon compagnon – et moi-même, de mettre un tout premier pied dans le monde du libertinage. Cela fait déjà plusieurs mois que nous évoquons régulièrement avec Mister N l’idée de s’amuser à trois ou à quatre, et nous avions hâte d’enfin concrétiser ces fantasmes que nous partageons à deux.
La soirée approche à grands pas et je demeure détendue, confortée par la chose sur laquelle Mister N et moi sommes tombés d’accord : cette soirée sera l’occasion de se familiariser avec l’univers du libertinage, et surtout d’observer la manière dont les choses se passent dans un club.
Nous ne savons pas si nous allons aller plus loin, et comptons avant tout faire en sorte de nous sentir à l’aise.
Nous avons tous les deux choisis nos tenues hier, mais ma nervosité revient au galop quelques heures avant la soirée, et je décide sur un coup de tête d’opter pour une autre robe. Malgré les conseils sur le blog Gentle, j’ignore totalement les codes vestimentaires des clubs libertins, et je n’ai pas pour habitude de m’habiller de manière très sexy ; j’opte donc pour une robe rouge unie tombant à mi-hauteur des cuisses, des collants noirs semi-opaques et des bottines noires à talons.
La pré-soirée organisée par Gentle nous plonge directement dans l’ambiance. Un peu gênés durant une petite dizaine de secondes, nous nous décomplexons rapidement pour prendre part aux débats dénués de tabous. Une présentation décontractée nous prépare au club où nous nous apprêtons à mettre les pieds, au travers d’une série de questions sur fond d’humour. Rien ne vaut la véritable expérience du lieu, mais nous sommes prévenus : l’atmosphère y sera très « open » et il ne serait pas impossible de devoir enjamber des corps enlacés pour accéder à une pièce !
La soirée est réservée aux couples uniquement, et la perspective de rencontrer des partenaires ayant les mêmes attentes et désirs que les nôtres nous réjouit. La pré-soirée achevée, nous nous dirigeons à pied vers le club aux alentours de 23 heures, avec 5 autres couples.
En entrant dans l’établissement, je remarque immédiatement que le personnel porte des loups en velours, et que l’atmosphère du club est plutôt sombre et calfeutrée. Pour l’occasion, Gentle nous offre le champagne, et va nous présenter les lieux. Mister N me prend par la main et nous faisons le tour du propriétaire.
Les « coins câlins » sont déjà occupés par quelques couples, qui sirotent un cocktail, s’embrassent ou se caressent plutôt discrètement. Nous sommes clairement les plus jeunes du club, et je sens que les yeux se posent sur nous tandis que nous déambulons lentement et tentons de nous familiariser avec les lieux. Au sous-sol, une piste de danse ouvre sur un petite pièce dotée de grandes banquettes en sky, sur laquelle un couple se trouve.
Intriguée et surtout curieuse, je prends Mister N par la main, et nous nous asseyons juste à côté d’un couple qui semble ne pas encore avoir la trentaine. Je n’ose pas regarder l’autre couple et commence à embrasser Mister N langoureusement.
Il m’encourage malicieusement à observer le couple à côté de nous : la fille est allongée et seins nus, et son compagnon la caresse tout en douceur. Cette vision m’excite énormément, d’autant plus que la fille nous jette des regards appuyés.
Tout en gardant un œil sur nos deux voisins, Mister N commence à me caresser à son tour, et je me retrouve allongée à côté de l’autre fille. Nos cuisses se frôlent, et cette proximité, sans être directe, me procure une sensation très agréable. Hésitant à coller ma jambe à celle de ma voisine, je chuchote à l’oreille de Mister N pour lui demander ce qu’il en pense. Sa réponse ne se fait pas attendre, et je touche le corps d’une autre femme à moitié nue, pour la première fois.
Vous souhaiteriez venir à une de nos soirées? Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé !
Et Mister N poursuit maintenant le récit :
Je me laisse porter par l’intensité du moment. Il faut dire que l’ambiance envoûtante, l’éclairage discret et la proximité d’autres couples en ébats n’arrange pas les choses !
Nous commençons ainsi à nous « mélanger » à nos voisins, avec un naturel presque déconcertant : Miss M passe sa main sur le corps de notre voisine de banquette, tandis que l’autre homme et moi continuons à caresser notre partenaire. Je me sens enivré par tant de nouveauté, et je m’efforce de procéder en douceur afin de n’avoir aucun geste déplacé, tant vis à vis de Miss M que de l’autre couple.
En quelques minutes seulement (qui semblaient des heures), je me suis retrouvé à frôler le sexe et la poitrine de notre voisine, subtilement encouragé par son compagnon et par Miss M elle-même.
Quelques instants plus tard, Miss M, curieuse et entreprenante me susurre à l’oreille : « J’ai envie de lui faire un cunni… », avant de s’agenouiller devant notre voisine pour lier les actes à la parole. C’est parti. Les instants suivants sont fougueux et spontanés, nous nous découvrons tous les quatre, nos mains baladeuses passant d’un corps à l’autre. Tout ce que nous faisons est finalement implicitement admis et accepté, chacun restant attentivement à l’écoute de son partenaire et dans le respect des autres.
Nous pouvons évidemment sentir les regards de couples installés plus loin, qui prennent apparemment plaisir à observer leurs pairs en action. Contrairement à ce que j’aurais pu penser, ces regards ne me mettent absolument pas mal à l’aise : je me sens désirable et excité d’être l’objet du désir de ces couples anonymes. D’ailleurs, nous n’avons plus de nouvelles des accompagnants Gentle ou des couples entrés avec nous, et nous trouvons cette discrétion bien mieux ainsi : une fois plongé dans le bain, ils nous laissent éprouver notre expérience tranquillement.
Certains couples présents s’approchent timidement et leurs mains s’égarent parfois sur le corps de Miss M, mais un simple mouvement délicat de rejet suffit à faire passer un message aux plus téméraires. C’est une sorte de règle tacite : on saisit la main d’un inconnu pour lui démontrer un intérêt, on repousse doucement une main pour faire comprendre que l’on n’est pas intéressé, et pour immédiatement mettre fin à toutes les avances. Toutes les personnes que nous croisons sont très respectueuses – bien plus que dans une boîte de nuit classique – et comprennent systématiquement tout geste de refus. Du jamais vu !
Alors que la soirée bat son plein, je me souviens m’être interrompu, comme frappé par la réalité de cette situation inédite. Je lèche le sexe d’une autre femme tandis que Miss M s’adonne à une fellation avec un autre homme, quelques centimètres à ma droite. Mon regard croise celui de ma partenaire éphémère, qui me lâche avec une pointe de malice timorée « Ca fait bizarre, hein… C’est la première fois pour nous ». Me voilà rassuré : nous partageons cette aventure unique avec un couple à l’expérience aussi balbutiante que la nôtre.
Je profite de ce moment pour proposer une pause dans nos ébats : je ressens le besoin de me retrouver seul avec ma partenaire quelques minutes, peut être pour avoir l’impression de me l’approprier de nouveau. Nous remontons ainsi au bar où nous partageons nos impressions et notre excitation : un debrief nécessaire pour être certain que tout se passe aussi bien pour l’un que pour l’autre. Nous buvons, rions, expliquons notre ressenti à l’autre, pour finalement admettre que nous avons tous les deux passé
un moment très agréable. D’ailleurs, nous retournerions bien dans l’ambiance feutrée de la salle en sous-sol…
 Peut-être ce récit vous aura donné envie de venir lors d’une prochaine soirée ? (On le dit pas trop fort, mais elle devrait avoir lieu début décembre, toujours sur Paris pour le moment… Donc n’hésitez pas à vous inscrire à la newsletter pour être informé si vous êtes du secteur)

Accès exclusif

Hey, merci d'avoir lu cet article, rejoignez-nous et soyez parmis les premiers à accéder à l'application Gentle en exclusivité !

1 commentaire

Laisser un commentaire

  • Karine

    La soirée s’est excellemment passée en grande partie grâce aux hôtes qui sont très conviviaux. Ils réussissent par leur simplicité et leur capacité d’écoute à mettre tout le monde à l’aise. J’ai eu le sentiment que chacun(e) y a trouvé ce qu’il/elle était venu(e) chercher au départ, bien que les attentes puissent avoir été différentes. Personne n’est poussé à la consommation mais si on le souhaite il y a la possibilité d’enivrer ses sens. Mon amoureux et moi, qui avons un peu plus l’habitude des plans à plusieurs, n’avons pas été frustrés. Soirée bien sympathique. Bravo les gars!