Catégories Ce n'est pas sale!

Le libertinage, ce n’est pas Le Bon Coin


libertinage-bon-coin

Le Bon Coin libertin ou le marché sexuel de l’occase

On peut lire sur les forums, dans les magazines, voire l’entendre de vives voix, que le libertinage, c’est un truc de mecs qui, sous couvert de rester fidèles, poussent leur partenaire dans le bras d’autrui, histoire de se donner bonne conscience de s’enfiler quelqu’un d’autre.

Après tout, au fil des ans, votre partenaire n’a plus l’éclat d’antan à vos yeux, et la soirée sexe de la semaine tourne court, ne vous émoustille plus, est tout juste là pour dire « qu’on l’a fait », pour mettre à jour la révision tuyauterie.

Vous vous entendez bien avec cette personne, vous formez un couple, vous avez des traites à payer ensemble, vous avez emménagé un foyer,… Pire, vous vous êtes reproduits !

Donc, partir, recommencer une histoire, tout ça, c’est compliqué, c’est chiant, et ça va porter tort à votre vie pas si mal, à part niveau sexe. Et avoir un(e) amant(e), bien qu’excitant, peut vous foutre dans la merde par rapport à ce qu’on vient de dire, genre, si c’est découvert. Donc, vous calmez vos ardeurs et vous laissez vos pensées excitantes crever dans leurs petites culottes.

Néanmoins, vous pourriez penser que, pour d’autres personnes, ce(tte) même partenaire peut sembler attrayant(e). D’où la tentation de mettre votre partenaire sur le marché sexuel de l’occase. Quelle élégance…

Ce raisonnement n’est pas faux en soi, sauf qu’il est dégueulasse.

Ouais, chez Gentle, on a des avis assez tranchés. Nulle morale là dessous, on s’en carre; tout bonnement, c’est dégueulasse. Cela n’a rien à voir avec le fait de ne pas le faire : c’est votre vie, on ne juge pas, c’est juste un avis en passant…

Ta libido est l’ennemi de ton couple. Ou pas…

Comme vous pourriez le lire dans la recherche incessante de vérité sexuelle du blog Les Fesses de la Crémière, comme dans cet article, il n’est pas absurde de penser que concilier une vie sexuelle épanouie avec la même et unique personne toute une vie, afin de ne pas briser tout ce que l’on a bâti au fil des ans, n’est pas des plus facile. L’article semble indiquer que ce n’est peut-être même pas pour cela que l’être humain semble conçu.

Et ce qu’on trouve dégueulasse, ce n’est pas tant le fait que cela soit empiriquement vrai, c’est plus le fait que le couple soit incapable de se parler pour se sortir de cette impasse.

Le couple va être capable de dire à l’autre :

Écoute, j’en ai un peu marre de la balade du dimanche aprem à Ikea, je pense que je vais désormais aller me balader de mon côté.

ou :

On n’a pas les mêmes goûts. On n’a pas les mêmes amis. On vit juste ensemble et on paye les impôts, les fringues des petits, mais pour le reste, vivons nos activités chacun de notre côté.

Par contre, dans tous ces messages, il est plus ou moins tacitement entendu que le sexe ailleurs, c’est niet… Là où il faudrait que le sujet soit mis sur la table, car le sexe, c’est le genre de pression qui peut vous tomber dessus sans crier gare. Et là, le couple est en danger.

Alors, nous, ce qu’on vous dit, c’est qu’il va falloir évoquer cet aspect avec votre partenaire. Et déminer le sujet en assurant que c’est avec cette personne que vous souhaitez reprendre une aventure sexuelle, où qu’elle vous mène.

Et si possible, ne pas envisager l’autre comme une monnaie d’échange pour vous faire remonter au rideau ! Au contraire : votre vision doit être de regarder votre partenaire à chaque instant, de le/la désirer à nouveau, en trouvant de nouveaux jeux qui sauront vous rapprocher, renouer des liens, et pas uniquement parce que vos deux noms apparaissent sur la quittance de loyer…

Accès exclusif

Hey, merci d'avoir lu cet article, rejoignez-nous et soyez parmis les premiers à accéder à l'application Gentle en exclusivité !

Aucun commentaire

Laisser un commentaire